Pour la première fois dans le monde, une jeune pousse de Meylan basée en Isère va lancer sa première usine spécialisée dans la méthanisation des déchets domestiques. Il s’agit de la Waga Bpx dont le but est de produire du biogaz dédié à la consommation quotidienne.

Pour la première fois dans le monde, un procédé de transformation du méthane rejeté par les ordures ménagères est mis au point par une entreprise. Cette innovation est d’autant plus notable que ce procédé n’était utilisé auparavant que pour les détritus issus de l’agriculture et de l’agro-industrie. Pour obtenir cette technologie aussi impressionnante qu’innovante, il a fallu une décennie aux quatre ingénieurs de la Start-up pour la mettre au point.

Le fonctionnement de cette technologie est très méthodique et doit respecter plusieurs phases. En premier, l’entreprise productrice va procéder à l’implantation des wagabox sur le terrain des décharges publiques et de racheter les gaz polluants émis par les ordures. Dans les fameux wagabox, le gaz est saturé, purifié de ses composants nuisibles et distillé. Après ce procédé, le biogaz obtenu sera revendu aux entreprises d’énergie qui pourront le revendre aux ménages pour leur utilisation domestique.

Le site de stockage d’ordures de Chablis dans l’Yvonne a été choisi pour une première expérience d’installation des wagabox. Plusieurs villes ont d’ores et déjà passé des commandes qui seront prochainement installés. La vision de la Start-up serait d’installer dans un avenir proche, une quarantaine de Wagabox dans tout le pays.

Notons que l’installation des wagabox sera réalisée par Waga Energy sur la zone des décharges et compte acquérir des gaz polluants envoyés par les déchets. Dans cette usine, le gaz est comprimé, nettoyé et distillé. Par la suite, Waga Energy vend ce biogaz aux fournisseurs d’énergie. Ensuite, ce biogaz sera revendu au consommateur lambda pour cuire ses aliments ou encore pour le chauffage.

Partagez

A propos de l'auteur

Stéphane

Jeune informaticien, je partage ici des articles divers et variés afin d'échanger avec les internautes.

Commentaires désactivés