chuLes prix du carburant réjouissent les consommateurs, mais ils seraient davantage heureux si les marges étaient réduites. Pour la 3e semaine de décembre, elles étaient de 12.4 centimes par litre pour l’essence contre 9.4 centimes au début 2014. L’essence sans plomb et le fioul domestique pourrait être encore diminué en France si les distributeurs étaient moins regardant sur le repli actuel des cours du pétrole pour revoir à la hausse leurs marges, explique l’association de consommateurs CLCV, que le secteur pétrolier accuse de mener « un mauvais procès ».

Des baisses considérables

Les tarifs des carburants ont poursuivi considérablement leur baisse en décembre en plus de quatre ans, dans le sillage de la chute des cours de l’or noir, qui a perdu près de la moitié de sa valeur depuis la mi-juin.

Mais d’après la CLCV, les distributeurs ne veulent pas répercuter complètement la chute du brut sur l’essence sans plomb et le fioul domestique, qu’utilise plus de 4 millions de ménages pour se chauffer, ce qui provoque une hausse de la marge brute de transport-distribution.

Les distributeurs tardent à réagir par rapport aux prix

« Les prix ont baissé grâce à la diminution du baril, mais ils auraient pu diminuer encore. Quand le prix du baril baisse, c’est une période favorable à la hausse de la marge, parce que cela se voit moins », explique le délégué général de la CLCV, François Carlier à l’AFP. Cette marge brute est égale à la différence entre le prix du litre de carburant vendu et celui à la sortie de la raffinerie. A cela s’ajoutent les frais des distributeurs comme la logistique et les salaires.

« Jusqu’à novembre, c’était bon, mais en décembre, les stations-service ont profité de l’opportunité », continu M. Carlier. Les marges de distribution sur l’essence sans plomb et sur le fioul domestique ont connu une hausse depuis trois semaines et atteignent « des niveaux trop élevés », alors que le repli du brut est habituellement répercuté à la pompe en une dizaine de jours.

Partagez

A propos de l'auteur

Charline

Charline, mère au foyer et passionnée de nouvelles technologies. N'hésitez pas à discuter avec moi !

Commentaires désactivés