maL’intervention du gouverneur de la BCE ce jeudi 22 janvier sera certainement l’événement économique le plus important de la semaine.

La dernière déclaration de Mario Draghi, n’a pas été négligée par les marchés, en se disant prêt « à tout » pour ne pas tomber dans la déflation et réaliser l’objectif du maintien de l’inflation proche mais ne dépassant pas 2% en zone euro.
Uniquement tous les outils que possède la banque centrale, et qui sont uniquement conformes à ses statuts, ont été utilisés à savoir la chute des taux, facilitation de la mise en pension de titres…. on se pose également la question de savoir ce que peut nous réserver la BCE et qui pourrait permettre de réaliser son objectif ?

Encourager la demande de l’euro

Pour que l’inflation revienne, il faut encourager la demande de l’euro ou en faire baisser de façon considérable afin de créer l’inflation sur les importations. Cependant, la seconde solution malgré la chute de l’euro dans ce cas précis. L’unique moyen dont dispose la BCE pour intervenir est d’octroyer des prêts et de fournir des liquidités sur le marché en s’attendant à ce que les consommateurs consomment ou que les états s’en chargent.

L’octroi des prêts a été déjà fait avec des taux très bas. Il ne reste plus qu’a remplir le marché de monnaie nouvellement imprimée. Ça a été fait avec des plans consécutifs de prêts à long terme aux banques, mise en pension de titres etc … mais, cela ne va pas relancer la consommation pour autant ou encore moins afin de créer le choc de la demande. Il faut donc intervenir considérablement.

Pour l’instant, on s’attend à ce que nos pays agissent, car ils n’ont pas encore intervenu, car très endettés. Pour sortir de cette crise, il faut donc procéder au rachat des titres d’états pour relancer la machine avec l’investissement public.

Méthodes décriées

Les détracteurs de ces décisions déclarent que ce genre de mesures pourraient pousser le pays à moins s’appuyer sur des réformes indispensables d’assainissement de l’économie.

Partagez

A propos de l'auteur

Charline

Charline, mère au foyer et passionnée de nouvelles technologies. N'hésitez pas à discuter avec moi !

Commentaires désactivés