L’entreprise italienne Pininfarina va devenir une propriété du groupe automobile indien Mahindra & Mahindra pour environ 33 ME hors dette. Le légendaire designer de modèles Ferrari et autres Alfa Romeo, fait face à un déficit et très endetté depuis plusieurs années.

On notait déjà dans le milieu des voitures de luxe, les premières rumeurs en début d’année. Après plusieurs mois de discussion, l’affaire est maintenant officiellement close car ce lundi, le conglomérat indien Mahindra & Mahindra a déclaré qu’il allait racheter la célèbre société de design automobile italienne Pininfarina, en se basant sur une valorisation de près de 33 millions d’euros, hors endettement.

Designer fabuleux, Pininfarina a plusieurs œuvres à son actifs dans les domaines automobile comme Ferrari, Alfa Romeo, Maserati, Rolls-Royce ou encore Cadillac. Mais sur le plan financier, l’entreprise est en difficulté depuis des années, alors qu’elle a connu plusieurs années de diversifications dans le design dans d’autres domaines que l’automobile. En fait, au cours de ces années, plusieurs constructeurs automobiles ont en effet opté pour la conception de leur propre leurs voitures eux-mêmes au lieu de les confier à d’autres entreprises, surprenant les sociétés de design.

Un prix bien en dessous du dernier cours de Pininfarina en bourse

Pininfarina est par ailleurs confronté à des dettes, à hauteur de 47,4 millions d’euros au 30 septembre. Face à cette situation financière complexe, le prix proposé par Mahindra & Mahindra est bien situé en dessous du dernier cours à la Bourse de Milan de Pininfarina.

De façon plus approfondie, le groupe indien M&M va acquérir un secteur de contrôle de 76,06% de Pininfarina (environ 23 millions de titres) pour 1,1 euro par action et va lancer aussi une OPA du même prix sur les actionnaires minoritaires.

L’opération va être réalisé via une nouvelle entreprise dans lequel, le constructeur automobile Mahindra & Mahindra aura 40% du capital et le Tech Mahindra, société d’externalisation informatique, aura le reliquat, a souligné le conglomérat indien lundi. Mahindra va en par ailleurs investir 20 ME dans Pininfarina via un placement de titres, et elle proposera aux créanciers du groupe une garantie de moins de 114,5 ME.

Partagez

A propos de l'auteur

Stéphane

Jeune informaticien, je partage ici des articles divers et variés afin d'échanger avec les internautes.

Commentaires désactivés